Zaid bin Ali a-t-il inventé le terme « Rafida »?

Zaid bin Ali a-t-il inventé le terme « Rafida »?

Zaid bin Ali a-t-il inventé le terme « Rafida »? 1920 1080 The Office Of His Eminence Sheikh al-Habib

QUESTION:

Qui a inventé le terme « Rafida »? Était-ce Zaid, fils d’Ali? Et est-il vrai qu’il se liait d’amitié avec Abou Bakr et Omar?


RÉPONSE:

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
Qu’Allah bénisse Mohammed et sa famille et maudisse leurs ennemis.

Cette fausse affirmation est basée sur une narration stupide et faible des soi-disant « Ahlul-Sunnah » qui se trouve dans un verdict légal émis par le Mufti d’Egypte ou le doyen de la mosquée Al Azhar au Caire. Cependant, si vous regardez attentivement à la page 11 de la même référence, vous verrez que la personne qui a écrit l’introduction du livre a cité les sources de la narration, qui sont toutes des sources « sunnites ». Il a dit:

Dans le récit historique d’Al Yafiaai, un « sunnite », il a déclaré que : lorsque Zaid a voulu se révolter, un groupe de personnes l’a approché et lui a dit : « Nous nous joindrons à vous si vous renoncez à Abou Bakr et à Omar ». Il a donc répondu qu’il ne le ferait pas, et ils ont répondu à leur tour : « Alors nous vous rejetterions ». Zaid a alors dit : « Partez, comme vous êtes les Rafida ». Le groupe qui est resté avec lui était connu sous le nom de Zaidis.
Musnad Zaid ibn Ali, page 11

La vérité est que le terme « Rafida » était largement connu avant le récit de cet incident fabriqué de longue date. Ibn Al Aatham a narré

Muawiya a envoyé une lettre à Amr, fils d’Al Aas (que la colère d’Allah soit sur eux deux), dans laquelle on peut lire la déclaration suivante « Les Rafida du Yémen, de Bassorah, de Koufa et du Hejaz sont rassemblés pour aider Ali, fils d’Abi Talib.
Al Futooh, par Ibn Aatham, vol. 2, page, 382

Le terme Rafida a été utilisé pour décrire les partisans du Commandant des Croyants (que la paix soit sur lui) comme en témoigne l’utilisation de ce terme par Muawiya lui-même environ 80 ans avant le récit fabriqué qui aurait été raconté par Zaid, fils d’Ali, comme le récit présumé que nous avons mentionné précédemment.

En fait, les récits de référence chiites parlent d’un tout autre récit relatif à Zaid, fils d’Ali, et à sa position contre ceux qui mêlaient leur foi à la loyauté envers la pure famille du Prophète, d’une part, et leur affection pour Abou Bakr et Omar, d’autre part.

Vous trouverez cette narration dans Rijal Al Kishi:

Sudayr a dit qu’il était allé avec Salamah, fils de Kuhail, et d’autres personnes pour rencontrer l’imam Muhammad al-Baqir (la paix soit sur lui). L’imam Muhammad al-Baqir (la paix soit sur lui) était avec son frère, Zaid, fils d’Ali. Certains des membres du conseil ont dit à Zaid : « Nous sommes loyaux envers Ali, Hassan et Hussain et nous renonçons à leurs ennemis ». Zaid a dit: « Bien ! Puis ils ont dit: « Mais nous sommes aussi fidèles à Abou Bakr et à Omar et nous renonçons à leurs ennemis. Zaid s’est alors tourné vers eux et leur a dit: « Alors vous aussi, vous renoncez à Fatima ? Vous avez abrégé notre affaire, qu’Allah vous élimine ».
Rijal Al Kishi, page 236.

À partir de ce moment, ils sont connus sous le nom de « Batriya », car le verbe coupé ou raccourci en arabe est « Batara ». Par conséquent, le terme « Batriya » désigne ceux qui confondent leur loyauté envers la pure Maison du Prophète (la paix soit sur lui et sa famille) avec l’approbation et la reconnaissance de leurs ennemis comme Abou Bakr, Omar et le reste de la bande de la Saqifa et quiconque l’a approuvée.

Le Bureau du Sheikh al-Habib


  • [1] Musnad Zaid bin Ali, page 46.

The Office Of His Eminence Sheikh al-Habib